D'autres  SOUR ALE  ... célèbres !

Il existe différentes possibilités pour créer de l’acidité dans une bière.
Tout d’abord cela peut arriver de manière non désirée.
Cela arrive très souvent aux brasseurs débutants et amateurs notamment.
Cependant la présence de bactéries lactiques peut également arriver de manière volontaire lorsqu’un brasseur veut créer une bière acide.

Bière blanche ou bière de blé qui trouve son origine à Berlin en Allemagne.

 

On y ajoute communément des bactéries lactiques dont nous vous parlions plus haut. Ces bactéries portent le nom de lactobacillus et sont également utilisées pour faire des yaourts !

Bière plutôt rafraichissante et effervescente

Berliner weisse - Sour Ale

Lactobacillus

Lambic & Geuze - Sour/wild Ale

Lactobacillus + Brettanomyces

La bière lambic qui est brassée à partir de malt d’orge et de blé trouve son origine dans la vallée de la Senne (Bruxelles) en Belgique.

La particularité d’une bière lambic réside avant tout dans sa fermentation spontanée.

Berliner weisse - Sour Ale

Lactobacillus + Sel

Les bières de type Gose sont brassées à base de malt d’orge et de blé, de sel, de coriandre, de levure et de bactéries lactiques.
On y retrouve donc logiquement les notes de citrus qui se mêlent à des arômes de coriandre.
Le style avait pratiquement disparu au cours du 20ème siècle mais il est finalement réapparu à Leipzig, une ville située à 200 kilomètres de Goslar en Saxe.

Oud Bruins - Sour/wild Ale

Lactobacillus

L'oud bruin, ou vieille brune, est une bière de robe brun-rouge originaire des Flandres ensemencée de bactéries lactiques afin de développer son côté acide qui en fait une sour ale.